Dragon Quest IV : game design subtil

Lord Vlad Réflexions 2018-04-03
Le monde est tout plein de petits secrets


Dragon Quest IV, la réédition sur DS, pas l'original, commence tout de même à se faire vieux. Je me le suis procuré et je l'ai fini plutôt rapidement, il y a quelques mois. Et j'avais envie de partager avec vous une petite partie de l'expérience qui m'a marqué.

Au début du jeu, vous êtes envoyé à la foire commerciale au pied de la montagne où est situé votre village pour acheter un objet de culte quelconque. Votre première expédition où vous allez rencontrer et vaincre des monstres à l'air relativement inoffensifs.

Quand vous arriverez à la foire, vous pourrez faire des emplettes et profiter de la rivalité des marchands pour vous faire un peu d'argent. Un passage de jeu exquis également d'ailleurs.

L'important, c'est que dans cette foire, quelqu'un vend une clef de voleur, une sorte de passe partout, mais très cher.

J'ai décidé de patiemment éliminer les monstres aux alentours. C'est de cette longue collecte que je veux parler.

Au départ on rencontre un peu de chacun des cinq ou six monstres qui infestent les alentours, mais avec une grosse préférence pour les monstres les plus faibles. Comme récolter une grosse somme nécessite beaucoup de combats, vous allez logiquement gagner quelques niveaux. Et là, à votre grande surprise, les monstres faibles deviennent graduellement plus rares. Cela a trois effets. Premièrement, la difficulté des combats augmente en même temps que vous, cela vous empêche de vous ennuyer. Deuxièmement, les monstres plus forts rapportent plus d'or chacun, réduisant le nombre de combats à faire pour obtenir la somme désirée. Troisièmement, cela évite de décourager les débutants en leur épargnant de se faire atomiser par une rencontre trop dure qu'ils ne peuvent pas gagner. Dans les dix premières minutes, la première impression que fait le jeu et qui restera pour toute votre partie, c'est essentiel de ne pas casser les élans du joueur.

C'est un choix de game design invisible, pour la majorité des joueurs et pourtant cela rend le début du jeu dix fois plus appréciable.

Le monde est truffé de petites choses comme ça. Vous n'aviez pas remarqué ?


Un article de Lord VladPlus d'articles de cet auteur

Un fantôme du net qui ne s'exprime généralement que par philanthropie, ayant abandonné l'idée de haïr l'humanité. Porte le masque d'un personnage qui lui-même porte un masque.


Commentaires

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire. Soyez le premier !