Maou-jou de Oyasumi

Lord Vlad Critique 2018-06-03
Excellent gag manga


"Oh, non ! La princesse a été capturée par un monstre et est retenue prisonnière du château du roi démon. Heureusement le héros légendaire est apparu et part pour un long périple pour vaincre ce dernier."

Ceci est un scénario très banal de jeu vidéo. Et c'est aussi ce qui se passe en arrière plan de ce manga, mais ce n'est pas l'histoire que vous allez voir.

Dans ce manga, on suit les aventures d'une princesse enfermée qui n'a aucune intention de s'évader, mais qui a par contre, bien l'intention de se garantir une bonne nuit de sommeil et qui fera tout pour cela. Tout !

Très rapidement elle mène la vie dure aux habitants du château du roi démon et elle s'évade tous les jours en quête de nouveaux articles de literie ou de somnifères divers. Pour ne rien arranger, elle est gardée comme otage, donc interdiction de la tuer et même si elle meurt par accident, elle devra être réanimée.

Ce manga est exactement du genre d'humour qui me plaît. La princesse est un personnage qui sème le chaos sur son passage, mais plutôt faible d'esprit et avec une volonté de fer pour un but absolument ridicule. Et ses interactions se font majoritairement avec des personnages qui prennent leur rôle au sérieux, mais sont impuissants face à ce désastre ambulant. C'est notamment dans ce contraste que se trouve tout le sel de cette œuvre.

Autre point extrêmement comique, la princesse ruine complètement l'aventure du héros. En réalité, le roi démon est celui qui dissémine les objets les plus puissants sur son chemin et qui, d'ailleurs organise ses soldats avec la discipline stricte d'envoyer les moins puissants en premier. Bref, les coulisses d'une aventure classique... Sauf que la princesse rôde régulièrement dans le château du roi démon et qu'elle casse ou vole régulièrement des objets destinés au héros.

Un de mes petits favoris, je suis content d'être tombé sur ce manga.


Commentaires

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire. Soyez le premier !