Onecoin : Monnaie et arnaque complète

Lord Vlad Réflexions 2018-02-25
Peut-être l'article le plus important que j'ai écris.


Il est difficile de ne pas avoir entendu parler du bitcoin, pour la petite histoire, j'ai un proche qui était un des premiers enthousiastes à ce sujet dans les premières années, mais n'a manifestement pas eu la jugeote d'en produire, ou acheter même une seule à cette époque et ne s'est pas enrichit avec le boom de ces dernières années... Comme quoi... Du coup, je suis bien renseigné sur le sujet, il m'en a beaucoup parlé et je trouve que c'est une alternative très intéressante, surtout au système des cartes de crédits, pour créer un marché en ligne sûr.

Bref, je ne viens pas particulièrement parler de cela, mais plutôt d'une des nombreuses autres cryptomonnaies qui ont vu le jour avec divers degré de succès au fil du temps.

Tiens, d'ailleurs, je voudrais pour commencer, partir sur une petite tangente sur les cryptomonnaies. À mon sens, la première cryptomonnaie dont j'aie connaissance, c'est le système monétaire du tout premier jeu vidéo qui en contenait. Une monnaie est toute entité, générée par un organisme de confiance en quantités justifiables, le moins falsifiable possible, qui peut être échangé contre quelque chose qui a une valeur perçue et/ou relativement objective. Une monnaie dans un jeu, même solo, est une entité qu'on ne peut obtenir qu'en jouant (on la gagne) ou en hackant le jeu (on la falsifie), et qui peut être échangée contre des choses (qui ont une valeur pour le joueur) dans le cadre du jeu. Les premières cryptomonnaies sont donc des cryptomonnaies qui autant dans leur acquisition que leur usage, ne sortent pas de l'univers du jeu, mais ce sont toutefois, bien des monnaies. Doucement les cryptomonnaies sont sorties de ce cadre. D'abord elles sont devenues interpersonnelles avec la naissance des jeux en ligne, où un joueur peut acheter quelque chose de virtuel à un autre joueur en utilisant de la monnaie virtuelle. Quasiment en même temps, elles sont sorties du cadre du jeu, quand les premiers échanges de monnaies virtuelle contre de bons vieux billets ont été effectués. Au départ, certains joueurs ont entrepris d'échanger un don d'argent in-game, contre une certaine somme sans savoir qu'ils défrichaient la route pour les cryptomonnaies.

D'ailleurs, ça me fait rire de me dire que dans une réalité alternative, l'or dans un MMORPG quelconque est une monnaie alternative qui sert aussi bien à acheter que vendre, aussi bien en jeu qu'en vrai, tout en restant tout à fait liée au jeu... Cela semble improbable, mais c'est amusant d'y penser.

Enfin, et je termine ma digression, ces proto-cryptomonnaies ne sont pas à mon sens, plus illégitimes à être achetées qu'un jeu vidéo ou un dvd. Un joueur échange de l'argent contre quelque chose auquel une donne une certaine valeur. Du moment qu'il est satisfait de son achat, tout va bien dans le monde du divertissement. Certes, cela peut être créé en un clic dans un panneau d'administrateur du jeu, mais il y accorde de la valeur alors qu'importe ?

Donc, revenons en au sujet de l'article, le Onecoin est une cryptomonnaie dans l'étendue actuelle auquel on l'entend. Elle est supposément échangeable sur les marchés financiers et dans des boutiques, elle a un cours et une valeur aisément chiffrable et est difficile à falsifier, créer, et un minimum régulée... non ?

Manifestement, non. Elle est entièrement crée par une multinationale, Oneworld Foundation, elle est donc entièrement basée sur du logiciel propriétaire, retenez juste que c'est pas une qualité et vous ne pouvez pas l'utiliser pour faire vos courses où que ce soit, ni l'échanger contre une autre monnaie, ni même une autre monnaie virtuelle.

En fait, si vous pouvez a priori l'échanger à deux endroits différents. D'une part, vous pouvez acheter des programmes de marketing à l'entreprise qui vous a vendu cette monnaie virtuelle. C'est un peu comme si vous achetiez des billets de Monopoli spéciaux auprès d'un supermarché et que vous pouviez les utiliser pour acheter des produits uniquement dans ce magasin. C'est assez discutablement utile. Et le deuxième endroit est un site appelé Dealshaker que je vous conseille vivement d'aller visiter par vous-même. Sinon, croyez-moi simplement sur parole, c'est une blague : la localisation de fonctionne pas, les prix sont complètement arbitraires et les produits en eux-même sont parfaitement risibles. D'ailleurs, c'est simple, les seuls articles qui ont l'air de vrais produits demandent plus d'euros que de Onecoins, quelle monnaie fiable...

Je suis tombé sur une présentation d'un type appelé Laurent Louis qui promet de je cite "augmenter le pouvoir d'achat" en utilisant Onecoin. Il montre qu'en donnant des sommes astronomiques à la société qui VEND cette monnaie, elle peut revenir à plus ou moins un euro par Onecoin, alors qu'elle vaut beaucoup plus... valeur qui est uniquement décidée par la société qui les vends, pour l'instant, puisqu'elle n'est acceptée par aucun marché ou magasin.

Ensuite il continue pour expliquer que sur Dealshaker, on peut acheter une figurine Tintin à 200 euros pour une poignée de ces pièces achetées au rabais... Et pour un instant, je voudrais que vous ignoriez toutes les alarmes qui crient en vous que c'est une arnaque et que vous admettiez pour l'argumentation que cet échange est possible. Dans ce cas, dites-moi, sérieusement, je veux savoir, comment vous espérez que ce vendeur fasse le moindre profit ?!

Disons que vous donnez les 7000 euros à Oneworld pour recevoir 5000 Onecoins (j'arrondis les chiffres, mais c'est plus moins ça dans cette vidéo) et que vous payez 15 pièces pour cette figurine d'une valeur habituelle de 200 euros. Bon, maintenant disons que vous êtes grossiste et que vous achetiez pour 5000 Onecoins de figurines. Maintenant c'est le vendeur, disons que c'est un entrepreneur, qui a ces pièces...

Et quoi ? Il en fait quoi ? Il achète des matières premières pour en refaire ? Bien sûr, Dealshaker vend sûrement de quoi fabriquer des figurine de collection ! Et il peut payer ses employés en Onecoin, ils pourront totalement aller acheter leur bol de riz quotidien avec ça... Il va les échanger à l'entreprise Onelife contre des euros ? Même pas en rêve ! Même accepteraient-ils, ils n'ont en proche que vos 7000 euros et n'auraient pas de quoi couvrir les 67000 euros de figurine que cela représente.

Oh, mais, je suis mauvaise langue, n'est-ce pas (je m'adresse à un éventuel défenseur de Onecoin) ? Il fera des gains quand la valeur de Onecoin augmentera et qu'il pourra revendre ses pièces pour plusieurs fois leur valeur actuelle !

"Oui, là elle ne sert à rien, mais plus tard, on va la mettre sur le marché financier et là, votre Onecoin aura de la valeur partout, NA ! Et elle vaudra 25 euros/pièce au lieu de 15 !" (je paraphrase ici Laurent Louis, même vidéo) Encore une fois, pour le bien de l'argument, on va supposer que c'est tout à fait ce qu'il va se passer.

Et dans ce cas, il est aussi stupide pour ce marchant de vendre sa figurine pour 15 Onecoins/pièce. Il pourrait tout aussi bien vendre ses figurines sur Amazon, se faire 67000 euros avec le même stock que pour 5000 Onecoins et s'acheter quelque chose comme 50000 Onecoins. Au mieux, c'est une monnaie qui ne sert donc qu'à spéculer sur sa prochaine prise de valeur.

Ce qui est d'ailleurs fort amusant, c'est que le même mec, dans la même vidéo, explique que le Onecoin, n'est pas une monnaie spéculative, parce qu'elle n'est pas sur les marchés, pour littéralement deux minutes plus tard, expliquer qu'il faut en acheter au plus vite, car elle va prendre énormément de valeur. Au cas où vous auriez manqué le coche, acheter un truc en espérant que sa valeur augmente, ça s'appelle spéculer. Ce n'est pas une monnaie basée sur la finance et la spéculation, mais vous devriez vraiment investir dans le Onecoin et le revendre beaucoup plus cher plus tard ! BIEN SÛR !

Je voudrais revenir sur l'exemple du marchand. Finalement, ce problème se rapporte à la définition que j'ai donné de la monnaie : "générée par un organisme de confiance en quantités justifiables" voilà le problème. En gros, on vous offre, moyennant un gros investissement, on vous offre de recevoir chaque Onecoin pour globalement 1,5 euros, en promettant qu'elles vaudront 25 euros... mais cela résulte dans le fait qu'on crée TRÈS largement trop de Onecoins par rapport à ce que la société est supposé rembourser si on lui demandait de rembourser les pièces pour la valeur qu'elle-même leur donne. À terme, cela veut dire que soit cette société ne remboursera jamais personne, soit la valeur de cette cryptomonnaie descendra au prix le plus bas auquel on peut en acheter à l'unité, plus ou moins.... avec une préférence pour le moins.

D'ailleurs, vous saviez que cette mise sur le marché est prévue pour maintenant ? Premier trimestre de 2018. Sauf que la date a déjà changé, c'était supposé être juin 2017. Cette deuxième info, par contre, Laurent Louis n'en parle pas, je l'ai trouvé en me renseignant davantage. Mais ce n'est absolument pas louche, voyons.

Bien sûr, il y a à boire et à manger sur le Onecoin, je me suis donné comme restriction de ne les griller qu'avec leurs propres sources et un peu de logique.

Outre cela, cette monnaie est interdite dans plusieurs pays ; la société est engagée dans de nombreux procès ; sa fondatrice est une arnaqueuse déjà attrapée pour avoir monté une arnaque similaire nommée "Bigcoin" avec un CV invraisemblable ; la date décidée de mise sur le marché sera probablement éternellement rapportée ; il y a de bonnes preuves que la société est une sorte d'arnaque pyramidale ; ...

Cela dit, il semble que je sois un peu tard sur cette affaire, car tout cela est déjà sur le point de s’effondrer et certains des rats ont déjà quitté le navire avec des sacs pleins de fromage. J'espère que cet article vous aura simplement montré un exemple de logique élémentaire, permettant de ne pas tomber dans les arnaques que vous rencontrerez dans le futur.


Commentaires

Lord Vlad, 2018-04-15

Ouais, ça m'a surpris aussi, j'avais découvert ce mec dans une vidéo où il engueulait les députés qui étaient en train de débattre de "faut-il interdire les cigarettes en chocolat" alors qu'il y a tellement de trucs plus importants et plus urgent à traiter. J'étais de son avis, mais bon, ça s'arrête là. XD

Puis le retrouver à faire ça... WOW, c'est un sacré changement. La bonne nouvelle c'est que la vidéo a assez peu de vues.

@Laurent
Bien sûr, comme j'ai dis, il y a bien plus derrière cette affaire, mais pour que l'article soit digeste, je me suis restreint à les détruire avec une seule de leur propre vidéos.

Steph, 2018-04-11

Peut-être les personnes qui ont vu cette vidéo et acheté ces One Coins auraient dû Googler ce cher Laurent Louis avant de dépenser leur argent. Que ce type parvienne encore à convaincre des gogos à ouvrir leur portefeuille après avoir (peut-être) voté pour lui à une autre époque prouve une chose: n'importe qui peut encore devenir n'importe quoi en 2018...

Laurent, 2018-02-28

C'est drôle, je suis pas mal dans les crypto et je n'avais jamais entendu parlé de celle-ci.

Quand bien même premier article sur google est le wiki qui commence comme ceci :
"OneCoin is a Ponzi scheme[1][2] promoted as a cryptocoin with a private blockchain. It is promoted by offshore companies OneCoin Ltd (Dubai) and OneLife Network Ltd (Belize), both led by Bulgarian Ruja Ignatova.[3] OneCoin has been described as a Ponzi scheme, both because of how it has been set up and because of many of the people who are central to OneCoin having previously been involved in other such schemes.[4][5]"

Si après ça, tu trouves encore quelqu'un qui en achète...