Les failles spatiotemporelles

Lucidiot Recherches 2013-02-20
Vulgarisation scientifique avant tout le monde.


Les failles spatiotemporelles ou paradoxes temporels sont des modifications anormales du temps permettant un voyage dans le temps (Nous parlerons ici du voyage dans le temps passé, le voyage dans le futur étant sans intérêt ici). Cela mène à deux autres paradoxes :

Le paradoxe du grand-père

Le paradoxe du grand-père montre que si le chrononaute (voyageur dans le temps) remonte dans le temps pour tuer son grand-père avant même qu'il aie des enfants, comment fait-il pour le tuer ? Étant donné que son grand-père est mort, il n'aurait pas pu naître, donc il n'aurait pas pu le tuer, prouvant dans ce cas que son grand-père va survivre à la tentative de meurtre. Si le chrononaute parvient à effectuer son acte, sera-t-il aspiré dans le néant ? Sera-t-il confronté à une réalité dans lequel il n'existe pas ?

Solution

Une solution courante est la théorie du multivers ou univers parallèles. Cette théorie permet en effet de résoudre la contraction du paradoxe : Dans un univers, le nôtre, le chrononaute va tuer son grand père, et dans l'autre univers, son grand-père est mort et il ne naît pas. Cela suppose également que la théorie admette l'interaction entre les deux univers. Une autre solution est d'admettre que si vous tuez votre grand père, vous marquez tout de même votre présence dans l'espace temps, et donc que vous êtes nullement influencé par sa mort.

Référence cinématographique

Pour les abrutis n'ayant pas compris cette histoire, voici une référence à un film connu : le paradoxe du grand-père se produit dans le Retour vers le futur, lorsque Marty empêche accidentellement la rencontre entre ses deux parents. Il a failli, ici, être aspiré dans le néant, mais est parvenu à réparer ce paradoxe et à rester en vie.

Le paradoxe de l'écrivain

Le paradoxe de l'écrivain est quelque peu la situation inverse du paradoxe du grand-père : c'est un écrivain qui envoie un exemplaire imprimé du livre qui l'a rendu célèbre à lui-même dans le passé. Ainsi, son lui-même dans le passé récupère l'exemplaire et le publie, pour devenir célèbre plus rapidement. Le livre n'aura donc jamais été écrit, juste recopié. On arrive donc à ce qu'on appelle une boucle de causalité : Un phénomène devient sa propre cause. Cela met à mal le principe de causalité, stipulant qu'un phénomène est toujours la conséquence d'une cause passée (c'est-à-dire que la cause ne peut pas se produire après la conséquence). Ce paradoxe n'a pas besoin nécessairement de voyages dans le temps : La prophétie auto-réalisatrice pose le même problème (un évènement est sa propre cause) si la prophétie est basée sur la capacité à lire le futur. Une prophétie auto-réalisatrice est une prédiction qui modifie les comportements tant et si bien que l'évènement prédit se produit, à l'inverse de la prophétie auto-destructrice, une prédiction réduisant à néant les possibilités pour que l'évènement prédit se produise.

Variante : Paradoxe de la boule de billard

Cette variante montre aussi comment une situation particulière peut être sa cause. Impaginons une table de billard. Le tapis de cette table représente l'espace, réduit à deux dimensions. La 4ème dimension est ici la hauteur. Les boules ne peuvent pas entrer dans cette dimension puisqu'elles se déplacent sur la table. En revanche, les trous aux coins de la tables sont reliés par des tunnels sous la table. Ce sont des trous de vers (en physique, un trou permettant de revenir dans le passé en un endroit différent). Sur cette table, imaginons une boule A et une boule B se déplaçant. Elles entrent en collision et leurs trajectoires sont modifiées. La boule B dérive aléatoirement mais la boule A se dirige vers un trou de la table. Elle tombe dedans et sort du tunnel en un autre trou, dans le passé. En continuant sa trajectoire, elle percute une boule C qui va alors tomber dans un trou. En réalité, les boules A, B, et C ne sont qu'une seule et même boule. Cette boule va dans le passé, se percute elle-même pour pouvoir aller dans le passé et se percuter à nouveau, etc.


Commentaires

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire. Soyez le premier !