Cuisines Ixina, et il vous tringlera

Lord Vlad Critique 2019-11-13
Critique d'un spot publicitaire


Je ne regarde pas fort la télévision mais de temps en temps je passe devant une qui est allumée. Si je peux rarement faire une critique de l'extrait de film ou de feuilleton auquel je suis parfois confronté, je peux néanmoins attaquer les publicités. Dans ce cas, une pub pour des cuisines m'a interpelé.

La pub commence sur une conversation entre un homme et une femme, assis proches, l'un face à lautre. Le cadrage rend bien cette idée d'intimité et les montre comme étant manifestement en couple. Ils sont au milieu d'une discussion qui tourne plus ou moins ainsi. La femme commence :

S'en suit un dezoom lent qui montre qu'ils sont en fait dans une cuisine exposée au magasin, avec une vendeuse littéralement à un mètre d'eux, qui aura tout entendu (gênant). Et vient le slogan de la pub qui serait plus ou moins :

Je ne sais pas vous je trouve cette pub abjecte. Ce n'est pas un secret que les vendeurs de cuisines s'adressent principalement aux femmes. Si le travail lucratif est principalement le domaine des hommes, tous les statisticiens le savent, le foyer et décider de son aménagement sont encore le domaine de la femme. Si vous avez bossé dans la construction et la rénovation vous savez que la majorité des rénovations sont exécutées par un ou des hommes à l'initiative d'une femme.

Donc en étant réaliste, on sait qu'ils ne peuvent faire autrement que de s'addresser aux femmes, ne leur en tenons pas particulièrement rigueur.

Mais serait ce trop demander de ne pas les exciter plus qu'elles ne le sont déjà sur la maternité ? Oui, il est fort possible que cela soit un cap formidable et une grande joie dans la vie d'une femme, mais on est déjà plus de sept milliards, bordel de merde !

La cible spécifique de cette pub sont les femmes qui voudraient avoir des enfants mais à qui le mari réponds plutôt "Trois ? Mais tu es folle? On a pas les moyens." ou bien "Je t'avais dis dès le début que je n'en veux pas.", bref qui leur refuse cela...

Si elle a la décence de ne pas lui voler son sperme, ce qu'elle pourrait faire sans trop de risque, cela n'étant communément pas reconnu comme un crime (sérieusement, les législateurs vous faites quoi de vos vies ? Ça aussi ça réduirait un peu la population.), elle espère juste le faire changer d'avis. Et vous avec votre pub, vous venez lui donner de l'espoir que si elle en parle dans une de vos cuisines, bien chères j'en suis sûr, tout sera différent.

Vous êtes des monstres. Vous créez de faux espoirs et vous arnaquez la population tout en l'excitant à l'idée de se multiplier ! Vous méritez qu'un gouvernement communiste nationalise tout votre capital !


Commentaires

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire. Soyez le premier !