Méthylthéobromine

Lucidiot Pseudo-science 2017-11-13
Démonstration d'une machine à calculer votre façon de mourir, à coups de café.


On m'a demandé aujourd'hui de déterminer si quelqu'un qui consomme 4 à 5 mugs de café par jour et rien d'autre peut survivre. Une question parfaitement triviale pour moi, et ce n'est pas la première fois que je réponds à des questions de ce genre. J'ai pensé que ça pouvait faire une occasion intéressante pour une démonstration de ma librairie Python destinée aux études pseudo-scientifiques.

Données

Pour une fois, la phase de recherches aura été vraiment courte.

Code

#!/usr/bin/env python3
from pseudosci.humanity.human import Human
from pseudosci.units.general import Mass
from pseudosci.data.food import load_rdi, load_consequences
from pseudosci.data.usda import food_from_name

# Chargement des données nutritionnelles du café depuis l'API de l'USDA
coffee = food_from_name(
    "coffee, instant, regular, prepared with water",
    input('USDA API Token: '),
)

# 'eu' correspond au jeu d'apports recommandés de l'Union Européenne.
Human.consequences(Human.eat(coffee, Mass(g=1575))[1],
                   load_rdi("eu"), load_consequences('fr'))

Résultats

Conclusion

Cet individu a probablement la plus grande quantité de symptômes jamais connue, un rêve d'hypocondriaque. Mais ces symptômes n'apparaîtront pas immédiatement ; ils ne seront présents qu'après un certain temps, lorsque le corps n'aura plus suffisamment de stocks pour compenser le manque d'approvisionnements. Des expériences ont conduit à la survie de personnes pendant plus de 40 jours, ce qui me laisse à penser que la durée de vie de notre cobaye serait de 50 jours maximum.

Au début de ce régime, tout irait plutôt bien, en se remplissant le ventre de café, l'individu n'aura pas faim, comme les régimes à eau gazeuse des stars. Mais au bout d'un moment, il commencera à constaster sa perte de poids, une faiblesse musculaire, et une fatigue globale de plus en plus pesante, jusqu'à ce que les premiers véritables symptômes ne se posent.

Les symptômes listés ci-dessus décrivent ce qu'il se passe dans le cas d'une carence ou d'un excès dans un seul des nutriments listés, pas dans tous en même temps. Avec l'ensemble de ces carences et excès combiné, le décès aura lieu assez rapidement après les premiers symptômes, et il en résultera probablement un nouvel article sur la mort d'un étudiant dans sa chambre universitaire.

Serait-il possible d'adapter la quantité de café pour assouvir tous les besoins ? Non. Les graisses, fibres, sucres, et plusieurs vitamines manquent à l'appel, et causeront toujours leurs carences. De plus, cela accentuerait grandement les excès déjà parfois extrêmes constatés sur les autres vitamines. Cela pourra peut-être augmenter un peu l'espérance de vie de quelques jours, mais il est surtout plus probable que cela le tue encore plus vite.


Commentaires

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire. Soyez le premier !