Faire d'une clé USB un disque dur virtuel

Lucidiot Informatique 2017-06-17
Une solution étrange à un problème peu courant : utiliser une clé USB comme disque de sauvegarde sous Windows Server 2012 avec VMWare.


Cet article est extrait directement d'une sorte de « base de connaissances » assez petite que je m'étais constitué pour moi tout seul afin de rassembler plus facilement mes apprentissages et expériences étranges en informatique. Avec l'arrivée du nouveau site, je me suis dit qu'il pourrait être utile de partager tout cela, au cas où des humains seraient perdus comme moi dans une situation des plus étranges.

Problème

Le contexte de l'expérience était, dans le cadre d'un exercice du BTS, une machine virtuelle Windows Server 2012 Datacenter sur laquelle une sauvegarde d'une base de données MySQL devait être mise en place. La machine virtuelle avait ses fichiers sur le disque dur interne d'une machine physique, et un disque dur externe ou une clé USB était connecté à la machine via la fonctionnalité de périphériques amovibles de VMWare.

La machine détectait correctement le périphérique, et il était visible dans l'explorateur Windows. Cependant, l'assistant de réalisation ou celui de planification de sauvegarde refusait dans certains cas d'afficher le disque dans la liste des disques disponibles pour la sauvegarde. Si le périphérique était visible dans la liste, après sa sélection et la confirmation de l'opération, l'assistant indiquait qu'une sauvegarde de dossiers et fichiers ne pouvait pas être réalisée sur un CD/DVD ou un support amovible.

Cette solution n'est pas nécessairement la meilleure et certainement pas la plus sûre pour assurer une sauvegarde correcte. Cependant, elle était convenable dans le contexte de la réalisation de la tâche donnée en ce qu'elle ne concernait que la découverte du logiciel de sauvegarde intégré de Windows Server. Notez par ailleurs que la sauvegarde de cette manière sur un serveur serait probablement plus sûre avec un RAID.

Ajout d'un disque dur virtuel

Un second disque dur virtuel a été ajouté à la machine (consultez la documentation VMWare pour en connaître les détails) dont le fichier correspondait à un nouveau disque dur virtuel créé sur la clé USB concernée. La clé USB ne contenait donc que ce fichier de disque dur virtuel et n'était plus montée par l'option de périphériques amovibles de la machine. Le second disque dur virtuel était par conséquent considéré par la machine comme un authentique second disque interne. Cependant, Windows Server ne proposait alors aucun moyen de formater le disque.

Une visite dans l'utilitaire de gestion des disques a indiqué que le disque était déconnecté, c'est-à-dire que le périphérique lui-même n'était pas actif. Cela n'a pas été testé, car le message a été pris en considération avant toute chose, mais il semblerait que le disque fût toutefois activable manuellement.

Activation automatique

Quelques recherches sur le fonctionnement des politiques de sécurité de Windows ont permis de trouver la manière de réaliser une activation automatique des disques durs à leur connexion :

  1. Lancez diskpart via la boîte de dialogue Exécuter ou l'invite de commandes.
  2. Tapez san pour connaître l'état de la politique de sécurité NAS :
    • OfflineAll : N'activer aucun disque automatiquement.
    • OfflineShared : Ne pas activer les disques partagés sur un bus SCSI (par défaut).
    • OnlineAll : Activer tous les disques automatiquement.
  3. Tapez san policy=[OfflineAll/OfflineShared/OnlineAll] pour modifier la politique de sécurité NAS.
  4. Tapez exit pour fermer DiskPart.

Microsoft décrit dans sa documentation sur la commande san, initialement extérieure à DiskPart dans Windows Server 2008 puis intégrée à celui-ci dans Windows Server 2012, les raisons de cette politique de sécurité : L'activation de disques durs partagés sur un bus SCSI ou iSCSI pourrait causer de la corruption de données, et VMWare recommande (ou parfois oblige) d'utiliser un bus SCSI pour les disques durs virtuels.

Après ces manipulations, le gestionnaire de disques a permis d'initialiser le disque dur virtuel avec un Master Boot Record, puis de le formater en NTFS, et enfin de pouvoir l'utiliser à des fins de sauvegarde.


Commentaires

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire. Soyez le premier !